Bon plan bien-être à Paris


Prendre soin de son esprit en l’apaisant par la parole, en le libérant par les mots ne suffit pas toujours à guérir les troubles de l’âme. Il faut parfois étendre la démarche en prenant également en charge individuellement les maux du corps pour réunifier l’enveloppe, le corps blessé, et son contenu, l’esprit tourmenté.
Déjà en son temps, Socrate revendiquait « l’Homme c’est son âme », elle ne peut atteindre l’ataraxie tant convoitée si elle habite un corps cabossé et un esprit troublé, il lui faut nécessaire trouver le moyen de s’apaiser.

C’est en lisant de la philosophie que j’ai pris conscience de l’importance de prendre en charge, et non comme une charge, séparément le corps de l’esprit. Si l’opération permettant la guérison des deux quand ceux-ci ont été heurtés peut se faire simultanément, elle ne peut en revanche être identique. Du soin appliqué au corps ne renaitra pas un esprit serein et un esprit paisible n’atténuera pas les douleurs physiques.

Voilà pourquoi il faut accorder de l’attention à l’un comme en l’autre pour envisager la cicatrisation totale et durable des blessures provoquées par le cancer qui ébranle l’âme.

C’est dans ce sens que j’expérimente diverses techniques qui proposent de réparer cette formidable machine qu’est le corps et qui, quand toutes les pièces sont en bon état, fonctionne merveilleusement bien.
Ceci dit, nul besoin d’attendre que la machine ait complètement déraillé pour lui offrir une petite révision ou un revigorant ravalement de façade, entretenir son corps régulièrement permet d’éviter les accidents imprévus et les pannes inopinées qui se rétablissent d’autant plus difficilement qu’elles adviennent au moment où on les attend le moins.

Le massage s’avère être un outil incontournable pour qui souhaite reprendre contact avec son corps. Se laisser toucher par autrui n’est pas forcément évident, mais le bénéfice de recevoir en partage l’énergie vitale d’un autre être humain est incontestable. Dévitalisé, anesthésié comme blessé, un corps qui souffre dans sa chair ne supporte pas de prendre en charge le poids supplémentaire d’un esprit alourdi par des tourments dévastateurs. Il faut le soulager. Il faut le caresser. Le frictionner. Le palper. Le masser. Pour que l’âme qui s’en est échappé puisse enfin le réintégrer sans avoir peur d’y habiter. Enfin alors elle peut poser ses valises dans ce nouveau cocon douillet joliment décoré, dont les murs, solides et épais, la protègeront des bourrasques hivernales.

Si le bienfaits du massage sont évidents, il est pourtant nécessaire qu’il soit effectué par des mains de confiance, et un cœur rempli de bienveillance. Confier son corps aux doigts expérimentés de quelqu’un que l’on ne connait pas n’est pas ce qu’il y a de plus aisé.

Pourtant, c’est l’expérience à laquelle je me suis laissée porter. Je me suis rendue au Centre de Formation en Massage Biopulse à Paris qui proposait en octobre dernier une « journée pratique clients ». Il m’a suffit de prendre rendez-vous par mail pour bénéficier d’un massage d’une heure de la part d’un praticien en cours de formation au tarif de trente euros.
Chaque mois, plusieurs journées sont organisées pour offrir l’opportunité de découvrir un massage, au choix du client, afin que les praticiens s’entraînent à appliquer les techniques de massages qui leur sont enseignées au cours de leur formation.

Si j’étais a priori réticente à l’idée de laisser toucher mon corps, cette enveloppe que je dénigre tant, par quelqu’un d’autre – que va-t-on penser de mes os saillants ? quel jugement va-t-on porter sur mon corps ? va-t-on me trouver trop grosse ? et si on me trouvait aussi hideuse et repoussante que je me perçois ? -, j’ai finalement accepté de lâcher prise et de ranger dans un tiroir de ma tête toutes ces angoisses infondées qui sont autant de barreaux qui enferment mon esprit prisonnier dans une cage froidement cadenassée.
Allongée sur la table de massage, j’ai, en fermant les yeux, ouvert toutes mes cellules à la douceur qui m’était proposée, et jeté par la même occasion la clé qui m’avait permis de fermer le tiroir des idées dévalorisantes. Une heure de tendresse. Pour mon corps exclusivement. Une parenthèse d’apaisement. Pour mon esprit intégralement. Libre et légère, j’ai cru flotter dans les airs. Et si le tiroir s’est réouvert tout seul, sans même que je n’ai pu essayer de le maintenir fermé, dès lors que j’ai croisé mon regard dans les vitrines des magasins, je n’ai pas le moindre mal à me reconnecter avec cette incroyable et délicate sensation de légèreté. Surtout, je sais désormais comment et où aller chercher les outils qui me réconcilient, même pour une heure, avec ce corps que je déteste tant, et j’ai espoir que petit à petit, à force de m’accorder des parenthèses de douceur, je pourrai bientôt mettre un point final aux angoisses qui me dévorent le cœur.
Et si, moi, qui part de si loin, qui suis tellement déconnectée de mes sensations, qui passe tellement de temps à égratigner mon corps, j’ai pu trouver une telle dose de réconfort, nul doute que vous parviendrez également à vous y ressourcer.
N’attendez pas pour réserver votre massage du mois de Novembre, ce petit rituel que vous vous accorderez ne peut pas ne pas vous apaiser ! Et n’oubliez pas, il ne faut pas attendre que votre carrosse se transforme en citrouille fripée et cabossée pour lui offrir un peu de soleil afin de raviver sa jolie couleur dorée !

C’est où ? Centre massage Biopulse
12 rue Saint-Sauveur
75002 – Paris

C’est quand ? Journées pratiques clients – 19, 20 et 28 Novembre 2016

 


Une réflexion sur “Bon plan bien-être à Paris

  1. Cet endroit a l’air vraiment géniale. Pour ma part je ne supporte pas qu’on me touche comme pratiquement toutes les personnes ayant subis des abus même ma kiné a mis 8 mois avant d’y arriver et je ne suis jamais sur le dos mais assise . Je suis sur que si j’y arrivais ca me ferais du bien 😊

    J'aime

Un mot de soutien ? Une parole reconfortante ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s