Beauty-Thérapie : la cosmétique, arme fatale contre la dépression


Quand prendre soin de son corps grâce à des produits de beauté s’avère aussi efficace,si ce n’est plus, que des antidépresseurs…

Anxiolytiques, antidépresseurs, calmants, somnifères, neuroleptiques… Après m’être essayée à des médicaments en tout genre pour apaiser, diminuer ou stabiliser mes angoisses et autres troubles mentaux, j’ai pris la décision d’opter pour d’autres moyens, d’autres solutions.
C’est également l’option qu’a choisi d’essayer Grace Howard, cette jeune journaliste anglaise de 20 ans qui, plutôt que de renoncer à l’espoir de guérir un jour de son état dépressif, a surmonté ses idées noires en mettant des couleurs à ses paupières !

Sa mère, impuissante de constater que Grace, en proie a des secousses mentales incontrôlables dignes des catastrophes naturelles les plus dévastatrices, est contrainte  d’abandonner ses études malgré des résultats prometteurs, lui achète Pretty Honest de Sali Hughes. Un livre beauté fourmillant d’astuces, de conseils de tutos make-up car « Durant les pires périodes, la beauté prend une signification particulière. Pour beaucoup de personnes, cela peut même être un mécanisme pour parvenir à gérer une situation difficile » déclare l’auteur du livre-thérapie.

Progressivement, Grace se motive à sortir de son lit pour appliquer sa routine beauté et d’un coup de brosse, d’une touche de crème sur le visage, d’un soupçon de fard sur les joues et voilà que le quotidien morne et ténébreux de la jeune femme s’illumine. Sa vie n’est plus un champ de bataille mais un potager qu’elle prend soin chaque jour d’arroser grâce à cette discipline qui sont autant de petits gestes qui l’incitent à ne plus considérer son corps et son mental comme des fardeaux à trainer mais de beaux arbres en fleurs à chouchouter !

Massage, coiffure, maquillage, Grace expérimente tout ce qui l’aide à améliorer son quotidien car elle l’a désormais compris, le corps est non seulement le reflet de l’âme, mais il est surtout le temple de l’esprit. Qu’importent les études, les obligations professionnelles, il faut prendre soin de son corps avant tout : aussi espérée et attendue que sera une princesse au bal auquel elle est conviée, si le carrosse n’est pas en état de la transporter, elle n’arrivera jamais avant la fin des festivités et sa soirée ne pourra être que gâchée…

En témoigne le docteur et blogueur Eerum Afzal qui, ayant mis la beauté au centre de son protocole de soin, affirme que « certains patients souffrant de troubles mentaux ont en effet trouvé qu’un rituel de beauté personnel les a aidés à booster leur estime et à éprouver plus de compassion envers eux-mêmes à une période où d’autres aspects de leur vie pouvaient être incontrôlables ».

Le témoignage de Grace me conforte dans l’idée que la reCORvery est non seulement possible mais qu’elle peut et doit se faire par la réparation du corps.
Dépression, cancer, anorexie, boulimie, quels que soient les troubles, mentaux ou physiques, visibles ou transparents, soignons-les différemment !

Mens sana in corpore sano…

http://madame.lefigaro.fr/bien-etre/depression-quand-la-cosmetique-aide-a-regagner-confiance-en-soi-241016-117444#xtor=AL-210-%5Btwitter%5D


2 réflexions sur “Beauty-Thérapie : la cosmétique, arme fatale contre la dépression

  1. C’est tellement vrai ! On en revient toujours à la même chose : s’aimer avant de vouloir être aimé des autres. Et s’aimer c’est se le prouver de mille petites façons. 🙂 Se maquiller, s’habiller, se mettre de la crème, sont autant de petits rituels qui aident à renouer avec soi même. 🙂

    J'aime

    1. Et oui ! Mille façons auxquelles on ne pense pas toujours mais qui participent de notre bien-être et de notre épanouissement.. Tellement primordial pour oublier que l’on est malade !

      Aimé par 1 personne

Un mot de soutien ? Une parole reconfortante ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s