Le défi food d’Alexia contre l’anorexie mentale


Voici l’article paru sur Centre Presse par Laurence Mondon Samit.
Pour relire mon reportage sur ce premier défifood c’est par ici !
Alexia Savey souffre d’anorexie mentale depuis six ans. Le chef étoilé Richard Toix soutient son combat. Ensemble, ils ont relevé un « défi food ».
richard

Défi réussi pour Alexia qui a découvert de nouveaux modes de cuisson grâce à Richard Toix et gagné une force nouvelle dans son bras de fer contre l’anorexie.

En entrant dans la cuisine du chef étoilé Richard Toix, au restaurant Passions et Gourmandises à Saint-Benoît, Alexia Savey a chaussé les gants de boxe. Pour cette jeune Parisienne de 18 ans, qui lutte depuis l’âge de 12 ans contre l’anorexie mentale, c’était bien un combat. Découvrir de nouveaux modes de cuisson, assaisonner avec du sel, du poivre, des épices, oser tremper ses lèvres dans le jus de cuisson des légumes, saupoudrer les asperges et le homard d’épices et, summum, ajouter une touche d’huile de noisette, c’est bien une bataille contre elle-même et contre les blocages qui l’empêchent de vivre son adolescence.

Regardez la vidéo de ce premier défi : http://dai.ly/x3vm37m

Retrouver du plaisir quand se nourrir est juste une nécessité

IMG_4269

« Nous avons élaboré ensemble avec Richard Toix, selon mes goûts et mes capacités, une recette sur-mesure: homard breton, asperges vertes et courge butternut. Je n’avais jamais mangé aucun de ces trois aliments, et la première des difficultés a été d’accepter de diversifier mon habituel trio haricots verts en conserve, tomate, crevettes », explique Alexia sur son blog « La Faim du petit poids ». C’est aussi le nom de l’association qu’elle vient de créer avec sa maman et pour laquelle Laure Toix a couru le Trophée Roses des sables dans le désert marocain. C’est enfin le titre du livre qu’elle a écrit, des « chroniques anorexiques » au fil desquelles elle se bat pour se délester du poids insoutenable de cette anorexie qui la dévore.

Retrouver du plaisir à manger quand, pour elle, se nourrir est juste « nécessaire »: Alexia Savey invente sa thérapie. « En cuisinant ensemble, j’apprends des gestes, je m’imprègne de tout pour le transmettre ensuite aussi aux jeunes filles (et quelques garçons) qui souffrent dans leur corps et dans leur tête (parce que la maigreur n’est que le symptôme d’alarme de la maladie), pour retrouver le plaisir qui est la base de la guérison, pour revenir aux fondements de la nourriture. » Cette « popote » avec Richard Toix est le premier round d’un parcours initiatique pour sortir de l’isolement. La maladie n’est pas encore totalement au tapis, mais l’appétit de vivre est le plus fort…


3 réflexions sur “Le défi food d’Alexia contre l’anorexie mentale

    1. C’est délicieux effectivement !
      La diversification représente l’une de sms plus grandes difficultés mais en avoir conscience c’est déjà lutter contre !

      Aimé par 1 personne

Un mot de soutien ? Une parole reconfortante ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s