Passions et Gourmandises – Round 1


Le combat contre l’anorexie est officiellement lancé. Richard Toix et moi avons chaussé nos gants de boxe pour la mettre au tapis : trois coups de couteau aiguisés, quelques minutes sur la plancha bouillonnante et la voilà KO en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire.

Round 1 : Are you ready ?

IMG_4123.JPG

Arrivées vendredi soir à Poitiers, Richard et Laure, nous ont accueillies dans leur établissement Passions et Gourmandises couronné d’une étoile.
Des éclats de couleur des tableaux de Jorje, aux objets d’art singuliers, en passant par le mobilier de la vaste salle de restaurant participent à créer une décoration décontractée enveloppée d’une ambiance épurée.  Attentifs et soucieux de sublimer notre soirée, le personnel -serveurs, sommelier, cuisiniers-, de notre table jusque derrière les fourneaux, s’est appliqué à faire de ce diner un moment unique. Amuse-bouche, entrées, plats, et verres de vin défilaient sur notre table pour finir en apothéose avec un gargantuesque chariot de fromages et un dessert divinement gourmand et léger. Emerveillée par le cortège qui galopait, comme on peut l’être à la vision d’étoiles filantes, chaque plat émoustillait mes sens. Une synesthésie harmonieuse rarement éprouvée : admirer l’assiette délicatement dressée, écouter la description du plat et reconnaitre en même temps que les aliments sont dévoilés, leur odeur embaumante qui s’exhale de l’assiette, avant de se délecter du met senti et contemplé.

IMG_4127.JPG

J’ai goûté chacun des plats. J’ai apprécié chaque saveur. Mais surtout, j’ai oublié le temps d’une soirée les appréhensions qui m’empêchent ordinairement de profiter de la succulence d’un moment exceptionnel.

Réveillée par le pépiement des oiseaux et les cloches de l’église, après une bonne nuit de sommeil, j’ai enfilé ma veste blanche (de cuisinière, pas de médecin !) pour concocter mon premier défifood à quatre mains avec Richard Toix. Nous avons élaboré ensemble, selon mes goûts, mes envies et mes capacités (et donc mes difficultés), une recette sur-mesure. Voici le menu : Homard breton, asperges vertes et courge butternut.
Je n’avais jamais mangé aucun de ces trois aliments, et la première des difficultés a été d’accepter de diversifier mon habituel trio « haricots verts (en conserve sinon c’est pas drôle), tomate, crevettes ».
Premier défi accepté !


Nous voilà en cuisine, tous les aliments sur notre plan de travail et moi qui essaye de me rassurer en me disant : « Allez, c’est pas un homard qui va te manger ! ». Ni une ni deux et à peine le temps de mettre en sourdine la voix de l’anorexie que Richard a déjà décapité un homard. Il me remontre le geste pour que j’harakirise à mon tour la deuxième bébête. Même pas peur, je lui plante le couteau dans le ciboulot, lui arrache la tête, et plante deux baguette dans son ventre pour éviter que la queue ne se rétracte à la cuisson. Voilà nos homards plongés dans l’eau bouillante pour sept minutes.
Pas une minute à perdre, on s’attaque à la courge butternut. J’ai hâte d’avoir plus de forces pour éplucher et couper les cucurbitacées ! Petit rappel : seule la peau du potimarron qui a un délicieux goût de noisette est comestible !
Pareil pour les petits cubes de butternut : hop dans une grande casserole d’eau salée.
IMG_4261.jpg

Le plus dur est fait, et heureusement, ôter le pédoncule des asperges vertes n’est pas le plus fatigant !

 

Tout est cuit. Reste désormais l’étape fatidique de la cuisson du homard sur la plancha. Fatidique et terrifiante pour moi : comment colorer un homard (bah oui ! vapeur c’est insipide !) sans matières grasses ? En voilà un défi pour le chef qui, bienveillant et attentif à mes difficultés, a trouvé une solution pour m’aider à déguster un homard étoilé digne de ce nom. C’est ainsi que le miracle du papier sulfurisé est né ! Une petite feuille de papier sur une plancha bien chaude, ma belle queue de homard, quelques asperges, une pincée de sel, un tour de moulin et voilà un beau homard coloré prêt à être dressé !
IMG_4266.jpg

A table maintenant !

IMG_4269.jpg

J’ai eu peur. Plusieurs fois j’ai senti des larmes noyer mes yeux. J’ai été confrontée à mes plus grandes difficultés : celle de modifier mon alimentation, celle d’accepter de manger des aliments inconnus, celle de toucher, de sentir, celle de constater le chemin qu’il me reste à parcourir, celle de faire comprendre mes difficultés, celle de ne pas m’effondrer lorsque l’anorexie me susurrait que je n’y arriverais pas.
Mais j’ai réussi : à surmonter toutes ces difficultés, à manger le plat que nous avons préparé, à l’apprécier, le savourer et surtout, à anéantir le moindre des chuchotements qui d’ordinaire m’envahissent au repas.
Richard m’a lui aussi lancé un sacré challenge : choisir une huile et mettre quelques gouttelettes dans mon assiette. J’ai donc assaisonné mes petites pointes d’asperges de larmichettes d’huile de noisette et je dois bien avoué que… le goût était EXQUIS !

IMG_4253

Que de nouveautés, que de challenges, mais par dessus tout… QUELLE FIERTE !

Défi relevé : ANOREXIE : 0 / ALEXIA et RICHARD : 1 !

richard.jpg

A quand le prochain ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 


9 réflexions sur “Passions et Gourmandises – Round 1

  1. Ouh là, me voilà bien chamboulée!!!lorsque je te vois Alexia, je vois ma fille ,avec des chemins différents et un ennemi commun, vous êtes magnifiques!!! Laure et Richard , vous êtes des personnes rares avec un grand grand cœur…

    J'aime

  2. Félicitation jolie coeur, poursuis tes efforts tu seras heureuse toi aussi tu le mérites tellement… tu es une super cuisinière, bravo!!!

    J'aime

  3. Bravo Alexia, belle victoire sur cette foutue maladie !!! ton parcours me rappelle quelqu’un que j’aime très fort !!! Tiens bon tu es sur le bon chemin, et merci à Laure et Richard … qui comprendront !!!

    J'aime

Un mot de soutien ? Une parole reconfortante ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s