Ca arrive !


Capture d’écran 2015-09-13 à 19.24.20

Alors que vous êtes nombreux à attendre « La Faim du Petit Poids – Chroniques Anorexiques » d’Alexia Savey dans vos boîtes aux lettres et en librairie, moi en ce dimanche pluvieux, j’attends son auteure en sirotant un thé jasmin et en me délectant pour la 3ème fois des petits bijoux que son livre renferme. Poèmes, lettres, dessins, photos… A ma 1ère lecture le 15 août dernier au retour de mes vagabondages sur le Chemin de Compostelle, j’ai englouti d’une traite ses 150 pages uniquement composées de mots, dont elle avait accouché avec douleur pendant les 3 mois de vacances scolaires. Je les ai dévorées, ses pages sous Word avec crainte, respect, émotion, larmes, admiration, fierté. Colère, peur et impuissance parfois aussi. Certains mots étaient du petit lait. D’autres, de l’arsenic pur dans mes veines. A sa demande, j’avais ouvert une page word sur laquelle noter les corrections que je relèverai. Au début, c’était facile de rester objective et de trouver deci delà de petites coquilles. Au fur et à mesure de la lecture, l’émotion était si grande et l’heure si tardive que j’avoue, je n’ai pas été très productive.

Lire Alexia, c’est comme l’aimer, c’est addictif.

A la fin de l’été, assises côte à côte sur le sofa, nous avons épluché scrupuleusement chaque page, Pdf cette fois, en perfectionniste mère et fille que nous sommes. A cette 2ème lecture sont venues s’ajouter toutes les illustrations que vous découvrirez en le parcourant. C’est un travail titanesque qu’Alexia a mené du haut de ses 17 ans avec l’équipe des éditions Kawa, comme une coordinatrice aguerrie, ne lâchant rien, sur la mise en page, la qualité des supports qu’ils soient de sa création ou pas, les lignes à sauter, les polices à respecter, les références à ajouter… Le mieux étant l’ennemi du bien, il a bien fallu lâcher son Bébé.
Et lui laisser vivre sa vie d’objet.
J’en suis à ma 3ème lecture, je la vis cette fois-ci, comme vous la vivrez vous-même, en simple lectrice. Pas très objective, je vous l’accorde.

Toutes les étapes depuis 18 ans jusqu’à ce jour J où elle a ouvert son paquet de livres en hurlant de joie enfantine, et encore jusqu’à hier où elle a pleuré de bonheur en recevant la préface manuscrite qui va venir enrichir son ouvrage d’une petite touche d’âme supplémentaire, tous nos secrets de vie, sont désormais pour moi, qui ne suis que sa maman, comme un magnifique livre d’histoire de notre famille.
Ce livre que nous offre Alexia est précieux, prenez-en soin.


Un mot de soutien ? Une parole reconfortante ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s