Have I reached a point of no return ?


Ca faisait longtemps que je n’avais pas eu si mal. Que personne n’avait été si injuste et méchant avec moi. Sans raison. Par simple volonté. Et quelle volonté que celle de faire du mal gratuitement aux gens les plus vulnérables.

Appuyer exactement là où l’on sait que ça va faire mal.

Il a touché mon talon d’Achille. Le point de non-retour.
Celui qui fait peser sur mes épaules une immense culpabilité.
Toute la responsabilité du poids que je pèse sur la vie de ceux que j’aime.
Ces reflexions qui donnent raison aux voix de l’anorexie que j’avais jusqu’alors réussi à repousser. A taire.
Elles hurlent de nouveau dans ma tête. Résonnent plus fort que jamais après avoir été étouffées pendant tout ce temps.
Et voilà que désormais je n’entends plus qu’elles.

Celles qui me hurlent que je dois, comme avant, me laisser voguer sur le dangereux navire envahi par l’anorexie.

Parce que si manger représente une telle montagne de problèmes aux yeux de ceux avec qui je dois partager des repas, alors autant ne pas manger. Autant se priver. Autant disparaitre.
Si me nourrir leur coûte trop, alors autant mourir. Plutôt mourir que de sentir et d’entendre que le fait que je m’alimente les dérange.

Je ne mange pas, ils sont exécrables à mon égard.

Je leur demande de manger, ils me le reprochent et me le font payer.

Me priver est tellement plus simple. En mourant de faim en silence, je ne risque plus de les déranger. De me confronter à leurs réflexions insupportables.

Je n’ai jamais su gérer la culpabilité.

Ni celle de manger.

Encore moins celle de me sentir coupable de manger.

J’aurais tant voulu démontrer à cette foutue anorexie qu’elle avait tort. Que j’avais le droit de vivre. Que les gens m’aimaient pour ce que je suis. Qu’ils voyaient au-delà du statut d’anorexique contre lequel je me débats.
Encore plus venant de celui qui pourrait s’apparenter à mon père.
Celui dans les yeux de qui je voudrais voir reluire la fierté. La bienveillance. L’amour.

Mais elle avait raison.
L’anorexie avait raison.


8 réflexions sur “Have I reached a point of no return ?

  1. Non putain elle a pas raison….. Alexia elle n’a pas raison tu dois être fiere de toi avant que quelqu’un le soit de toi…. je sais que c est dur quand on a pas eut de papa on cherche la bienveillance de quelqu’un ben non la bienveillance c est toi, la fierté c est toi…. Mais aussi des gens qui t aiment sans te connaitre comme moi par exemple car tu me touches, car je connais un peu ta maman, car je trouve que la vie est dure et qu’on est 16 ou 61 ans la vie est dure oh que oui la vie est dure et certainement plus avec des gens vulnérables……

    Aimé par 1 personne

  2. Non,non,non cette personne ou qui lui ressemblera n’a pas raison! Même si ses réflexions ont remué des choses en toi, c’est une des composantes de ton long, long chemin vers ce que tu t’es fixé comme but. Être différente (peu importe la raison au final) n’est pas facile à porter oh que non. Mais ne baisse pas les bras, ne te laisse pas réduire au seul fait d’être anorexique. A te lire, même si je ne te connais pas, à lire tes posts on sent que tu l’aimes la vie même si elle n’est pas parfaite, même si c’est pas celle que tu voulais… Laisses celles et ceux qui ne comprennent pas dans leur certitude, leur a priori, leurs vérités toutes faites… Tu les déstabilises, tu les secoues dans leur vie toute bien rangée. C’est toi qui as raison: tu te souviens ce que j’avais écrit? « c’est tout droit Alexia » alors fonce, apprécie, rencontre, cuisine, goûte, découvre et vit!!! Celine

    Aimé par 2 people

  3. Alexia …mon beau capitaine !!! Courage allez va de l avant … Des mots désobligeants tu en recevra et tu relèvera la tête … Ne te laisse pas aller …les gens méchants tu en rencontrera !!! Ce n est pas grave tu es une merveilleuse jeune fille pleine de qualités …un beau papillon plein de richesse intérieure ..je t embrasse ..sylvie

    Aimé par 1 personne

  4. On ne se connaît pas suffisamment, mais de ce que j’ai pu voir de toi sur Instagram tu l’aimes cette vie.
    Tu aimes les gens, tu aimes manger
    N’écoute pas ces voix de merde qui sont dans ta tête.
    Retrouve plutôt tes moments passés en Corse.
    Ces moments heureux.
    La vie est une pute ! A toi de la baiser !
    N’attend rien de personne, c’est la meilleure façon pour ne pas être déçue !
    L’anorexie n’a pas raison
    Tu es plus forte que tu ne le pense
    Biz à toi

    Aimé par 1 personne

  5. Alexia ma belle tu rencontrera toujours des gens qui « aiment  » détruire… peut être par jalousie ( je ne connais pas le fond de l’histoire) alors oui redresse la tête, tu es plus forte que tout cela. Comme je le dis souvent derrière le nuage il y a le soleil !
    ne t’arrête pas sur des gens qui n’en valent pas la peine.
    Je t’envoie un bouquet de sourires et te prends dans mes pensées
    tendres baisers

    Aimé par 1 personne

  6. Non ma belle non non non. Je ne peux pas te laisser dire ça. Tu n’as pas le droit de mourir tu m’entends ? Putain Alexia ma chérie tu as même pas 18 ans, tu as une vie encore si longue devant toi. Plein de belles choses à vivre. Tu es une personne si belle, si resplendissante. Tu as en toi une lumière, une force immense qui ne demande qu’à sortir. N’abandonne pas ma belle. On se l’ait promis, toutes. On s’en sortira. Quoi qu’il arrive. Malgré les larmes, les torrents de larmes. On ne se noiera pas parce qu’on a fait me choix de la vie. Accroche toi ma puce. S’il te plaît 😍

    Aimé par 1 personne

Un mot de soutien ? Une parole reconfortante ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s