Un jour à Paris… Balade dans le 17ème arrondissement


Que faire un dimanche tout gris à Paris au mois d’Août ? Arpenter les ruelles de la capitale à la re-découverte de ses petits coins de paradis cachés ! Découvrez un parcours à mi-chemin entre nature et architecture… Bonne balade dans le 17ème arrondissement !

Itinéraire

La découverte du 17ème arrondissement de Paris débute à la sortie du métro Courcelles (ligne 2). Vous vous trouvez sur le boulevard de Courcelles, au coeur de la Plaine Monceau, l’un des trois grands quartiers du 17ème (dont les Batignolles et les Ternes font également partie). Remontez le boulevard de Courcelles en direction de la Place des Ternes, jusqu’à la rue Pierre Le Grand (à gauche) ; vous vous trouvez face à la Cathédrale Orthodoxe russe Saint-Alexandre Nevsky. Je vous invite à y entrer ; vous serez alors étonné comme j’ai pu l’être de voir nombre de pratiquants faire la queue à la « caisse » de l’église afin d’y acheter un cierge pour se diriger ensuite vers la file d’attente étonnamment longue où doivent se ranger ceux qui désirent adresser une pensée à un être cher décédé. Rien de surprenant lorsque l’on sait que cette église est le premier lieu de culte permanent pour la communauté russe orthodoxe en France. Après cette immersion, sortez de la cathédrale classée monument historique et où ont été célébrées les obsèques de Vassily Kandinsky en 1944, pour emprunter la rue Daru, à droite en sortant de l’église, jusqu’au croisement de la rue de Courcelles. Dans cette rue longue de 2325 mètres, vous pourrez découvrir bon nombre des plus luxueux hôtels parisiens. Il faut savoir que le quartier de la Plaine Monceau à été transformé dès le XIXè siècle par les frères Pereire pour y construire exclusivement des hôtels particuliers. Effectivement avoir en sa possession une habitation dans cette zone de la capitale était signe de richesse et de réussite professionnelle. 
Faites un détour par le numéro 8 de la rue Alfred de Vigny afin d’y découvrir le Conservatoire International de Musique de Paris, fondé en 1925 par Pierre Lucas entouré notamment de Maurice Ravel, Paul Dukas… Revenez sur vos pas pour rejoindre la rue de Courcelles et vous diriger jusqu’au numéro 45 où a vécu Marcel Proust en 1881. Au 48 vous découvrirez avec émerveillement une somptueuse pagode, probablement le bâtiment le plus insolite et dépaysant de tout Paris. Il s’agit de la Maison Loo, un immeuble rouge construit par l’architecte Fernand Bloch au XIXème siècle, à la demande d’un jeune et riche marchand d’art chinois, Ching-Tsai Loo. Afin de pénétrer dans le Parc Monceau, prenez la rue Rembrandt où vous découvrirez de très jolis immeubles. Vous venez de faire les premiers pas dans l’un des plus beaux jardins de Paris. Sa riche verdure et ses paysages apaisants ont inspirés des artistes comme Claude Monet et Georges Braque, le photographe Eugène Atget, et fut également le thème de la chanson d’Yves Duteil, Au parc Monceau. C’est d’ailleurs dans ce décor zen qu’ont été tournés les films Paris, je t’aime, et Ne le dis à personne. Le parc est bordé d’immeuble de luxe et d’hôtels particuliers. Lors de votre promenade, vous pourrez également voir les statues de marbre de Guy de Maupassant, Frédéric Chopin et Alfred de Musset. Vous apercevrez un bassin oval bordé d’une colonnade corinthienne, il s’agit de la Naumachie
Après avoir flâné au milieu des joggueurs, et fait le plein de chlorophylle, sortez du Parc Monceau par l’avenue Velasquez. Je vous recommande vivement de faire un bref détour par le Musée Cernuschi, 7 avenue Velasquez. Il s’agit d’un musée gratuit, consacré aux arts asiatiques. Vous vous trouvez désormais sur l’avenue Malesherbes. Prenez à gauche jusqu’à la place du Général Catroux. Vous passerez devant l’un des hôtels les plus prestigieux de la Plaine Monceau, l’hôtel Gaillard, un pastiche des hôtels de la Renaissance. La Banque de France en a fait une succursale à son rachat en 1921. Après avoir fait le tour de la place, prenez la rue Legendre ; vous pénétrez dans le quartier des Batignolles où le luxe des hôtels particuliers laisse place à la convivialité propre aux Batignolles. Sur votre gauche se trouve la rue commercante de Lévis, un vrai régal pour les yeux mais pas pour la carte bleue !! Prenez à gauche rue des Dames, vous passez devant le passage Geffroy-Didelot, à droite. Empruntez la rue de Saussure, à gauche jusqu’à retomber sur la rue Legendre. Vous traversez les voies ferrées de la gare Saint-Lazare. ALERTRE STREET ART !! Une oreille violette dans la rue Legendre, mur de gauche.. En continuant tout droit vous arrivez sur la place du docteur Félix Lobilgeois, à gauche se trouve la paroisse Sainte-Marie Batignolles. Prenez à gauche, au bout de la place se trouve l’entrée du square des Batignolles. Empruntez l’Allée Barbara et profitez en pour reprendre une bouffée d’oxygène et vous asseoir sur un banc au soleil ! 

La balade est terminée ! 

J’espère que vous avez apprécié la découverte du 17ème arrondissement, à très vite pour de nouvelles aventures ! 

 

 


Une réflexion sur “Un jour à Paris… Balade dans le 17ème arrondissement

Un mot de soutien ? Une parole reconfortante ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s