Chers Moussaillons,


Bonjour chers Tous.

J’espère que vous allez bien et que votre début de semaine a bien commencé. Tout est calme sur le Navire, pas de tempête à l’horizon, mais restons tout de même vigilants. On n’est jamais à l’abris de représailles du Petit Poids.

De mon côté, je me suis réveillée (attention exploit du siècle!) à huit heures. J’ai d’ailleurs oublié de photographier mon petit déj’, banane que je suis ! Puis… Je suis aller me recoucher. J’étais tellement fatiguée. Mes paupières se fermaient toutes seules. Je me sentais lourde, si lourde que mon poids aurait pu faire tomber le soleil si je m’étais assise dessus ! C’est d’ailleurs fou comme le temps passe vite en dormant paisiblement. Don’t U think ? Ce midi j’ai déjeuné avec mon Choumi4oeil, un moussaillon infaillible ! Celui que je connais depuis tant de temps, lorsque j’étais encore enfant. C’était d’ailleurs assez compliqué ce déjeuner. Entrecôte, PDT. Ouf, j’ai eu chaud. Panique à bord en voyant la carte, mais je ne me laisserai pas abattre aussi facilement. Même pas peur de cette BIG viande qui est là sur mon assiette. Je la mange toute entière. 1-0 pour le P’tit Cap’taine.

Je suis sagement rentrée. Et je me suis mise à te pianoter. A te raconter ma journée. Tu sais, çcela fait aujourd’hui dix jours que je n’ai pas fait de crise d’hyperphagie, (genre le coup où je me gave comme une oie de cochonneries). Je me sens tellement bien, tellement mieux sans ces crises qui ne cessaient plus. Mais, c’est comme tout, à partir du moment où j’ai décidé que JE voulais arrêter, il ne suffisait plus qu’à le faire… Et bizarrement ça a marché ! Comme quoi avec un peu de volonté, on peut y arriver. Ah, je ne te l’ai pas dit, mais hier (dimanche), j’étais à un « Stage olfactif ». un stage de parfum en gros de chez gros ! C’était vraiment TOP ! Neuf heures à jouer avec les odeurs. Mandarine, Bergamote, Patchouli, Jasmin… Que c’était Bon, de voyager en restant à Paris ! Mais je vous en dirait plus dans l’article que je continue de peaufiner.

Ah, oui, le plus important ! Si je vous écrit aujourd’hui, c’est parce que j’ai quelque chose à vous demander…

Pourriez-vous tous m’envoyer votre adresse postale… J’ai un petit cadeau à vous envoyer !

Je vous envoie mille baisers, et vous souhaite une très bonne fin de journée.

A ce soir peut-être !

Votre P’tit Cap’taine !


2 réflexions sur “Chers Moussaillons,

Un mot de soutien ? Une parole reconfortante ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s