Mille excuses…


J’aurais voulu écrire. J’aurais du écrire. Mais je n’ai pas trouvé la volonté, ni la force. Je suis partie. Je m’en suis allée. Seule sur ma barque. J’ai ramé, ramé, plus loin, plus fort pour m’échouer sur une petite île. Durant mon voyage ; ces quelques jours ; je me suis sentie très seule. LIvrée à moi-même, sans mes Moussaillons. J’ai essayé de ne pas trouver trop de réconfort dans les bras du Petit Poids… Ce Dieu à mes yeux, au regard de l’anorexie. Il m’a pourtant tendu de nombreuses perches. De grandes perches pour qu’une fois saisies,  la chute ne soit que plus douloureuse. Aïe. Il est impitoyable. Son manège m’est insupportable. Je voudrais que tout s’arrête. Non plus ma vie, mais bien ce qu’il m’inflige. Ce qu’il me fait subir qui me ronge au plus profond. Qui m’abîme de manière incessante. Je ne le supporte plus. Je ne l’accepte plus. Sans lui, tellement de choses iraient mieux. Tellement de choses iraient moins mal. Je rêve. Vois-tu Moussaillon, j’en rêve, de cette vie future, que je sens et espère de plus en plus proche. Cette vie où les soucis seront presque finis, où la vie me redonnera l’envie. Envie de vivre. De trouver des grains de bonheur, de les cueillir comme des fleurs, de les poser sur mon coeur. Mais aujourd’hui, après mon douloureux voyage, j’y crois. Je crois que cette vie m’attend. Que ma vie m’attend non loin de là. Je ne sais pas si la lueur que j’aperçois au bout du tunnel, c’est ça, c’est la vie. Mais je suis persuadée d’au moins deux choses. 1) Je suis bel et bien dans le tunnel, ce qui signifie que je me bats. Et oui, la bataille est bien lancée. 2) J’entrevois une petite lumière, toute toute petite, mais je la vois. Je m’y accroche. Je cramponne. Je ne peux pas te garantir le temps que ça durera, mais aujourd’hui à 10h58, je me bats. Je veux me battre pour trouver ma vie. Notre voyage n’est pas encore fini, mais nous sommes dans la bonne direction pour arriver à bon port. J’ai hâte, tellement hâte de poser le pied sur la terre ferme après cette longue croisière. Et ce jour là, où l’ennemi sera perdu, noyé, abandonné dans les eaux profondes, je serai fière. Tellement fière de nous tous, de vous tous. En écrivant, je me rends compte que j’ai retrouvé l’envie, cette incroyable envie que je pensais perdue à jamais, disparue pour toujours. Mais c’est comme tout… Ca s’en va et ça revient…


6 réflexions sur “Mille excuses…

  1. Je suis bien contente de te lire aujourd’hui! ça crée un état de manque quand je n’ai pas ma lecture du soir pour savoir comment tu te sens, pour nous rassurer… Savoir que le combat continue et que tu gagnes des batailles!!
    Sinon, j’ai plein de légos à monter et je cherche une partenaire de jeu? Perso, j’adore, ça me détend!! Si tu as des dispos et si ça te dit, donnes moi tes dates en MP sur facebook!
    Bises
    Morgane

    J'aime

  2. Heureuse de te lire à nouveau, quelle traversée du désert tu nous contes là… Allez mère courage…Oui c’est comme ça que j’ai décidé de t »appeler aujourdh’ui 🙂 Et quel courage, tu tiens bien la barre et évite de nous faire chavirer à chaque fois. Aujourd’hui tu as gagné une grande bataille contre le petit poids, tu lui as dit tu es là, tu veux ma vie mais je ne te la donnerai pas… Milles bravos pour ce courage.
    P.S : quand tu es dans tes moments ça s’en va… ne te terres pas dans au fond de la cale de notre bateau, sors pour crier contre petit poids…Biz

    J'aime

  3. Faire passer un trois mâts dans un tunnel demande une vigilance de tout les instants pour l’équipage et, pour le capitaine et son second, de s’efforcer de ne jamais perdre de vue cette petite lumière qui ne peut que grandir si le navire tient le bon cap. Et ce cap, c’est toi et toi seule qui le fixe. Tu as pour cela toute ma confiance.

    J'aime

Un mot de soutien ? Une parole reconfortante ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s