Le Lundi au Soleil…


Début d’une nouvelle semaine Moussaillons ! A l’abordage ! Cap sur de nouveaux fabuleux horizons ! Je me réveille l’esprit léger… La magie de Peter Pan que veux-tu ?! Mais la tendance s’inverse vite, et mon esprit libre comme l’air va vite se voir envahir par un millier de grains de sable venant perturber de belles et douces pensées. Oui. Je me sens terriblement seule ce matin. Un rien me fait pleurer. Je suis à fleur de peau. Tout m’affecte. J’ai envie d’aller bien, j’ai envie de guérir, et j’ai l’impression que ça n’avance pas. Que je suis nulle. Le capitaine faiblit… Il aurait besoin de débrancher. De s’évader. S’échapper, et prendre du temps pour lui, pour se REPOSER. Il est faible, une véritable feuille morte d’automne prête à s’envoler au moindre coup de vent. Mon second voit bien que ça ne va pas… Je lui tire mon chapeau à plumes ! Il m’a bien aidé à combattre mes idées noires, à ne pas me laisser noyer par la tempête… Je revis, respire doucement, me calme. Mon cerveau rebranche. je peux me concentrer sur mon Rubik’s Cube (remède magique anti-stress). Je te donnerais un cours Moussaillon ! Pas le temps de traîner, j’ai Rendez-vous avec le psy. Deuxième fois. J’y vais l’esprit grand ouvert. Je ne laisse pas sa place au Petit Poids qui me persécute : « T’as trop mangé à midi ! », « Tes cuisses sont  trop grosses ! »… Ah il choisit bien ses mots celui-là ! Mais non, je ne me laisse pas atteindre par ses provocations qui sonnent faux. Je reste solide. Inébranlable. Le Cap’taine a certes besoin de reprendre des forces, mais des réserves, il en a !! Je dégaine donc mes munitions et lui tire dessus au canon…! Parler ne me fait pas encore du bien. (Déception ?!) J’en suis encore au stade « Je raconte ma vie ». J’aimerais pourtant lui parler de ma dépression, de mon mal-être, mais je ne dois pas griller les étapes. Alors je prends le temps. Le temps de parler, de lui raconter. Je choisis bien mes mots pour décrire mes maux passés. La séance ne dure q’une demie heure. Je suis déçue lorsqu’il m’annonce que c’est déjà terminé. En sortant j’ai besoin de me recharger les batteries. Je profite donc d’un petit rayon de soleil pour exposer ma chevelure flamboyante et mes petits yeux d’écureuil doré. Que c’est bon. Ça me réchauffe le coeur, l’esprit. Me revigore de l’intérieur. Je rentre, comme une petite souris que je suis à la maison. Ne fais pas de bruit par peur de déranger Maman qui travaille paisiblement au bureau. Ce job lui donne tellement de force, d’énergie. Je suis si fière d’elle. Fière de voir le fabuleux travail qu’elle fait sur elle-même pour avancer, ne pas se démonter et flancher. Elle a trouvé l’incroyable volonté d’y arriver. Je te tire mon chapeau à plumes de Cap’taine, cher Second. Je l’entends qui parle au téléphone et en profite pour m’éclipser. J’avais la mission de lui trouver notre dernier cadeau de Noël (et oui, il y en a déjà plusieurs autres !). Elle ne m’a même pas entendu ni partir, ni revenir, même si en l’écrivant je me trahie un peu… Parce que je sais que ma Mamoune, elle me lit… Et elle, comme toi serez ravis de savoir que je suis bien. Au moment où je t’écris, alors que la journée avait plutôt mal commencé, tout se passe depuis pour le mieux. Toujours pas de place pour le Petit Poids qui envoie des missiles… Mais TOO BAD pour lui, ils n’atteignent pas notre bateau ! 

Ce soir, j’irai me coucher,et je peux désormais te confirmer que j’ai eu un moment « pas bien » contre toute une journée entière « bien », moins ce moment « pas bien ». (Calculs savants !!) 

Belle et agréable soirée à toi. 

Paisible et douce nuit cher Moussaillon. 


5 réflexions sur “Le Lundi au Soleil…

  1. C’est bien, Max, continues et bientôt, tes journées, seront remplies de moment »bien ».
    Si besoin, j’ai plein de missiles pour anéantir ke petit poids

    J'aime

  2. Ça fait un bien fou de lire ton post! Quel plaisir de lir tant de bonne humeur…..cool cool cool. Maintenant que tu l as ecrit tu vas être obligée de nous révéler les secrets du rubiks cube j ai hate ;).
    Belle et douce nuit a toi aussi cap’taine

    J'aime

  3. Il y a comme des jours avec du soleil dans le coeur…n’hesite pas à en profiter, jour après jour ! Bises ma fillotte

    J'aime

Un mot de soutien ? Une parole reconfortante ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s